Nos conseils pour réinventer la formation

  Jérôme Bocquet
  25 mars 2017

Nous venons de passer 3 jours sur le salon Solutions Ressources Humaines, les stands regorgeaient de serious « video » games, de digital learning, de moocs, d’autoformation, de neurosciences, … avec profusion de commerciaux et d’informaticiens.

De nombreux visiteurs furent donc soulagés de voir que sur notre stand, on parlait formation, présentiel, pédagogie, utilité, dosage, accompagnement des participants et des formateurs …

Ils nous ont donc posé de nombreuses questions (est-ce la fin du présentiel, faut-il tout digitaliser, quel serious game, comment embarquer les équipes et les formateurs, …. ?).

Voici une sélection de nos échanges (sans approfondir et sans le comment faire : pour cela voir notre blog ou s’inscrire à notre meetup). Volontairement, je me suis focalisé sur le présentiel vs le digital et la gamification pédagogique :

  • 1. Si on vient dans une salle pour être passif et regarder des slides, autant faire un mooc, le présentiel doit apporter de la valeur
  • 2. S’il suffisait de lire un pdf ou de voir une vidéo pour développer ses compétences, ça se saurait
  • 3. Ce qui n’est pas terrible en présentiel sera horrible en digital
  • 4. Dans Digital Learning, il y a avant tout Learning !
  • 5. La gamification pédagogique, c’est bien plus que des points, un classement, un smartphone et un quiz
  • 6. On n’apprend pas en jouant, mais c’est en débriefant après avoir joué qu’on apprend
  • 7. Concevoir un jeu pédagogique : c’est combiner un dispositif ludique avec un objectif pédagogique
  • 8. Le mot « serious game » existe depuis 1970 pour désigner tous les jeux dont la vocation est sérieuse (pédagogique, informative ..)
  • 9. La majorité des jeux pédagogiques sont des serious games, mais la plupart des serious video games ne sont pas des jeux pédagogiques
  • 10. Un bon serious game est un bon jeu pédagogique, mais un mauvais jeu ludique
  • 11. Un mauvais slide est quelquefois plus utile qu’un mauvais serious game
  • 12. Faire un jeu compliqué est simple, gamifier une formation demande de l’expérience et du temps !!!

Plus tous les autres sur le management la conception pédagogique, les journées thématiques, …







Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *